Politique recherche


Etat des lieux de l’Université Mohammed V de Rabat : un potentiel de recherche conséquent

L’Université Mohammed V-Agdal a été la première à l’échelle nationale en matière de publication scientifique. Nul doute que le renforcement d’un tel niveau de recherche par les potentialités de l’Université Mohammed V-Souissi propulsera la nouvelle université en tête du classement marocain en termes de recherche. Ainsi, celle-ci disposera dès son lancement d’un potentiel de recherche de qualité déjà bien assis et dont les thématiques couvrent l’ensemble des domaines avec toutefois une prédominance des Sciences et Techniques.

Cependant, l’état des lieux de la recherche au niveau des deux universités actuelles Mohammed V-Agdal et Mohammed V-Souissi révèle également un certain nombre de faiblesses, que l’on retrouve d’ailleurs à l’échelle nationale, et qui peuvent être résumées dans les points suivants :

  • la dispersion des structures de recherche et l’inefficience de certaines d’entre elles ainsi que l’absence de travail en réseau,
  • le manque d’implication des enseignants dans leur mission de chercheurs,
  • le rôle du doctorant dans le système de la recherche peu valorisé,
  • la complexité des procédures d’engagement des budgets alloués à la recherche qui affecte et ralentit la dynamique de cette dernière,
  • l’absence de plateformes de recherche complètes, résultant d’une infrastructure technologique trop dispersée,
  • le manque de visibilité internationale à une production scientifique qui reste faible au regard des pays voisins ou comparables,
  • l’inadéquation des thématiques de la recherche avec les besoins du pays et ses priorités, d’où une faible valorisation de la recherche dans l’environnement socio-économique et une faible implication du secteur privé dans la recherche universitaire.
 

CONTACTEZ-NOUS

Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272750         0537671401
présidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur