Nécessité de l’internationalisation


L’ambition internationale de l’université, qui sera au cœur de notre stratégie d’ouverture dans le cadre de la fusion, exige de la part de celle-ci un renforcement de son attractivité pour les chercheurs, doctorants et post-doctorants étrangers. Pour cela, plusieurs actions, dont certaines sont déjà engagées, devront être déclinées simultanément :

  • Améliorer les outils disponibles pour l’accueil de chercheurs étrangers, avec une attention particulière pour les besoins des chercheurs des pays subsahariens et du moyen orient,
  • Favoriser le développement des thèses en co-tutelle et des programmes de doctorats conjoints Nord-Sud et Sud-Sud,
  • Internationaliser plus fortement encore les comités d’évaluation et de sélection des projets de recherche en y intégrant des experts étrangers,
  • Encourager la création de laboratoires internationaux associés à l’instar du LIA, GDRI, UMI miroir, LMI-IRD pour consolider la force des partenariats avec le CNRS, l’INSERM et  l’IRD.

Cette politique à l’échelle internationale ne peut se concevoir à sens unique. Aussi, il importera de favoriser la mobilité des doctorants et chercheurs de l’UM5 en leur apportant un soutien à différents niveaux (financier, logistique, linguistique).

Par ailleurs, pour les étudiants, la mobilité internationale constitue un atout considérable leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences (qu’elles soient linguistiques ou plus transversales) et une plus grande sociabilité, des avantages réels susceptibles d’augmenter leur employabilité. Elle mérite donc d’être vivement encouragée et développée au sein de notre établissement. Toutefois, il ne s’agit pas de stimuler la mobilité pour la mobilité ; celle-ci doit être contextualisée, c’est-à-dire  réfléchie et intégrée dans le projet personnel et professionnel de l’étudiant. La préparation au départ doit penser le retour et le séjour ne doit pas se limiter aux potentielles acquisitions linguistiques. La mobilité exige de la part de l’étudiant une grande aptitude à s’intégrer et à évoluer dans un espace de travail ayant ses propres codes et soumis à un autre contexte culturel.

Afin de renforcer sa stratégie internationale en matière de formation et de recherche, l’Université s’attachera donc à favoriser la mobilité pour le plus grand nombre de ses étudiants et à accroître ainsi sa propre attractivité à l’étranger.Pour cela, elle devra se concentrer sur le développement d’un nombre limité mais optimal de partenariats privilégiés avec les meilleures universités des pays ciblés. Cela se traduira notamment, au sein des universités partenaires, par l’intensification des programmes de formation en partenariat international (Erasmus Mundus, Tempus…) aboutissant autant que possible à la délivrance de diplômes conjoints. Les expériences déjà bâties par les deux universités Mohammed V Agdal et Souissi en termes de double diplômation, co-diplômation et de thèses en cotutelle, pourront contribuer à promouvoir ce modèle de partenariat très prisé à l’international et qui confère la qualité de citoyens du monde à ses étudiants.

A l’inverse, en vue de renforcer l’attractivité de nos formations diplômantes auprès des étudiants étrangers et d’accroître la mobilité entrante, une action sera conduite au sein de l’université  pour augmenter le nombre de parcours en anglais et en espagnol, notamment au niveau du Master.

Rattaché à la présidence d’université, un Centre de Mobilité Internationale (CMI) dépendant du département Relations Internationales sera mis en place et aura notamment pour mission la préparation et l’accompagnement de la mobilité sortante ainsi que l’accueil, la scolarité et l’équivalence de la mobilité entrante.

Ainsi, la fusion, en capitalisant les acquis des deux Universités Mohammed V Agdal et Souissi et en incitant à repenser la stratégie en matière de rayonnement et d’ouverture, va donc mener à l’édification d’une nouvelle université dont le positionnement international se trouvera renforcé et viendra compléter sa place de leader national.

 

CONTACTEZ-NOUS

Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
présidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur