Assouplir les procédures d’engagement des budgets alloués à la recherche


Actuellement, la gestion des projets de recherche au sein des universités pâtit de façon marquée de la lourdeur administrative des procédures liées à l’engagement des crédits et imposées par le ministère de l’économie et des finances. En effet,  les porteurs de projets rencontrent de grosses difficultés dans l’utilisation des moyens financiers mis à leur disposition, qu’il s’agisse de budgets octroyés sur les fonds publics, de dotations accordées dans le cadre de contrats avec l’entreprise ou de financements issus de partenariats avec des bailleurs de fonds étrangers. Ces difficultés peuvent se résumer comme suit :

  • Lenteur, inadéquation et contraintes du circuit de la dépense qui manque de souplesse ;
  • Absence d’identifiant fiscal pour l’université limitant ainsi son action pour le développement des ressources propres ;
  • Absence d’autonomie de gestion financière des porteurs de projets de recherche en termes de rémunération des intervenants et de la cellule de gestion administrative.

Une telle situation aboutit à un paradoxe désolant : les chercheurs arrivent à mobiliser des budgets mais peinent à les utiliser !Un tel constat impacte négativement la recherche en décourageant et en démotivant les enseignants chercheurs qui s’impliquent de moins en moins dans la rédaction de projets de recherche, participent moins aux appels d’offre nationaux ou internationaux, cherchent de moins en moins à établir de contrats avec les partenaires socioéconomiques…

Pour palier ces difficultés, notre action ambitionne d’inciter le Ministère de l’Economie et des Finances à doter l’engagement des budgets alloués à la recherche d’un statut particulier n’obéissant pas aux règles classiques du contrôle de la dépense. Dans le même ordre d’idée, ce ministère doit désormais faciliter l’utilisation des dotations hors budget de l’Etat en autorisant leur gestion par la fondation partenariale de l’Université Mohammed V, instrument prévu par la loi 01-00.

Enfin, la gestion des budgets alloués à la recherche ne saurait se faire sans transparence et nécessite de ce fait la mise en place d’un système d’information destiné à cet effet ainsi qu’un manuel de procédure spécifique.

Tags: 

 

CONTACTEZ-NOUS

Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272750         0537671401
présidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur