L'Université Mohammed V de Rabat encourage le développement de collaboration internationale pour les études doctorales. Un des mécanismes les pus connues pour favoriser cette ouverture à l'international est la cotutelle de thèse.

Qu’est-ce qu’une cotutelle ?

La cotutelle de thèse est un dispositif qui favorise la mobilité des doctorants et qui permet de développer la coopération scientifique entre des équipes de recherche Marocaine et étrangère. La thèse en cotutelle s'adresse aux doctorants en 1ère année de doctorat ou en début de la 2ème année. Le doctorant s'inscrit simultanément à l’UM5 et l’Université partenaire, ayant signé une convention à cet effet.

Il effectue des séjours en alternance dans chacun des pays, mène sa recherche sous la tutelle de deux co-directeurs, l'un de l’UM5, l'autre étranger. Il se voit décerner, sur la base d'une seule et même soutenance de thèse devant un jury mixte, le titre de docteur de chacun des deux établissements.

La procédure de cotutelle requière la signature d'une convention entre les deux établissements impliqués.

Mise en place d'une cotutelle

Elle s'effectue par la signature d'une convention entre un établissement d'enseignement supérieur Marocain et un établissement d'enseignement supérieur étranger. Elle a pour objet de régir les modalités administratives de la rédaction et de la soutenance d'une thèse conjointement au Maroc  et à l'étranger.

Déroulement d'une thèse en cotutelle

Le travail de thèse se déroule sous la direction conjointe de deux directeurs dans les deux universités, la durée de préparation de la thèse se répartit entre les deux établissements intéressés par périodes alternatives dans chacun des deux pays. Le document de thèse doit vérifier les normes imposées par les deux universités.Lorsque les deux directeurs de thèse estiment que le travail de thèse est terminé et que toutes les conditions sont réunis ils donnent l'autorisation pour le dépôt d'une demande de soutenance de thèse.

Soutenance d'une thèse en cotutelle

La thèse préparée en cotutelle, rédigée dans l'une des langues nationales des deux pays concernés, est complétée par un résumé substantiel dans l'autre langue, si les langues nationales des deux pays sont différentes.

Le jury de soutenance désigné par les deux universités partenaires sera composé par des représentants scientifiques des deux pays. Il comprend au moins quatre membres dont les deux directeurs de thèse. La constitution du jury doit être effectué dans le respect des textes en vigueur dans les deux pays.

La thèse donne lieu à une soutenance unique. Le président du jury établit un rapport de soutenance contresigné par les membres du jury.

Après soutenance de la thèse, les établissements contractants s’engagent, au vu du rapport de soutenance, à délivrer au doctorant, le diplôme de doctorat national marocain et celui de l’Université partenaire.

Procédure

La validité d’une convention cotutelle dépend de l’inscription dans les deux universités. Sinon, la convention devient caduque.

Les étapes à suivre sont :

      1- Composez le texte de la convention à partir du modèle type de l'une des deux universités

      2- Faites vérifier la conformité du texte auprès des deux universités

Pour l'UM5, le texte doit être envoyé à Madame Rafia NACIRI, chargée des cotutelles au niveau de l’UM5 : rafia.naciri@um5.ac.ma. Les corrections et des modifications demandées par l’université doivent être reportées dans la convention et pour l'université partenaire, se conformer à la procédure en vigueur. 

       3 - Lancer la procédure des signatures 

Une fois le feu vert obtenu des deux côtés, la procédure des signatures peut être lancée d'un côté comme de l'autre

 La convention doit être signée par les deux directeurs de thèse, les deux chefs d’établissement, les deux directeurs d'écoles doctorales et les deux présidents des deux universités et bien sûr par le doctorant.