Une chaire Fatima Mernissi lancée dans une université mexicaine


Deux chaires extraordinaires pour la sociologue Fatima Mernissi et la philosophe mexicaine Graciela Hierro ont été lancées afin d’asseoir la coopération entre l’université Mohammed V et l’université nationale autonome du Mexique.

L’intellectuelle et sociologue marocaine Fatima Mernissi a dorénavant sa chaire à l’université nationale autonome du Mexique (UNAM). La cérémonie de lancement de cette chaire extraordinaire a eu lieu le 11 novembre à Mexico, “avec pour objectif de créer un espace institutionnel pour l’enrichissement et la diversification des activités d’enseignement, d’intégration et de rayonnement universitaires”, rapporte la MAP.

Hommages croisés

L’ambassadeur du Maroc à Mexico, Abdelfattah Lebbar, ainsi qu’Ana Buquet Corleto, directrice du Centre de recherche et d’études sur l’égalité du genre de l’UNAM, et Mustapha Ouzir, chef de département de langue et littérature espagnole à l’université Mohammed V ont pris part à l’événement.

L’occasion pour eux de rendre hommage à cette sociologue qui a posé les bases d’une pensée lucide et inclusive sur, notamment, le féminisme au Maghreb et au Mashreq. L’ambassadeur marocain a d’ailleurs “mis l’accent sur le combat de la défunte pour la cause féminine et l’héritage de sa pensée pionnière dans le monde arabo-musulman, saluant le courage, l’audace et le caractère avant-gardiste de son œuvre”.

Dans le cadre du même accord de coopération entre l’université Mohammed V (UM5) et l’université nationale autonome du Mexique, la philosophe mexicaine Graciela Hierro a aussi droit à une chaire extraordinaire à l’UM5. Signé en 2017, cet accord “permet ainsi de mener conjointement plusieurs activités (conférences, cours, séjours de recherche, forums de discussion…) afin d’approfondir l’étude des problématiques et des alternatives portant sur des thématiques essentielles aux sociétés contemporaines” rapportait la presse.

Renforcer la coopération universitaire Sud-Sud

A ce propos, Abdelfattah Lebbar estime que “l’installation de ces deux chaires extraordinaires favorise incontestablement le rapprochement entre les deux peuples et le renforcement de la coopération culturelle et universitaire entre les deux pays”.

Pour sa part, la directrice du Centre de recherche et d’études sur l’égalité du genre de l’UNAM “a mis l’accent sur le rôle des deux intellectuelles dans la promotion des valeurs universelles des droits de l’Homme dans leurs pays et l’amélioration de la situation de la femme”. Elle a aussi affirmé que “la coopération universitaire constitue un levier indispensable pour le développement des relations entre les deux pays dans le cadre du partenariat Sud-Sud”.

Le chef de département de langue et littérature espagnole à l’université Mohammed V de Rabat a quant à lui fait part “de la détermination de l’université marocaine à s’ouvrir sur les institutions scientifiques, universités et centres de recherche d’Amérique latine pour l’échange d’expériences et l’établissement de relations de coopération Sud-Sud. L’objectif est d’encourager et de stimuler la recherche scientifique entre les deux rives”.



Le 18 novembre 2019

telquel.ma

 
Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
presidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur