Maroc-Vietnam : Un Séminaire dédié à la mémoire historique partagée à Hanoï


Dans le cadre de la célébration du 56ème  anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Vietnam  (1961-2017), un séminaire sous le thème : « Les relations historiques entre le Maroc et le Vietnam : Vecteur de renforcement des relations bilatérales», s’est tenu à Hanoï-Vietnam, le 27 mars 2017. Organisé par l’Ambassade du Maroc au Vietnam, en partenariat avec l’Université des Sciences Sociales et Humaines de Hanoï,  cet évènement s’inscrit dans le cadre de la coopération culturelle et scientifique entre le Maroc et le Vietnam et a été l’occasion de renforcer le devoir de mémoire commune sur les  pages d’histoire qui ont réuni le Maroc et le Vietnam autour du même combat et des mêmes revendications,  des pages riches en symboles, en valeurs humaines et en fraternité comme l’ont démontré les interventions des diplomates, historiens, professeurs universitaires et experts marocains et vietnamiens qui étaient conviés à  cette rencontre.

« Cette mémoire historique que partagent les deux pays a été créée grâce aux actions héroïques des soldats marocains qui ont rejoint l’Armée de libération du Vietnam pour l’indépendance du pays», a déclaré Monsieur Azzeddine FARHANE, Ambassadeur du Royaume du Maroc au Vietnam, en inaugurant l’événement. « Nous sommes proches historiquement grâce à notre histoire liée à la lutte pour la liberté et l’indépendance. Nous partageons des valeurs communes de liberté, d’humanisme et de tolérance», a –t-il rajouté.

Pour sa part,  Monsieur Vu Hông Nam, Vice-ministre Vietnamien des Affaires Etrangères, a estimé que le thème du séminaire était intéressant à plus d’un titre : «Nos deux peuples se sont interrogés sur le fait que nos deux pays, pourtant fort éloignés géographiquement parlant, sont devenus des amis intimes et proches», a-t-il expliqué. Et d’ajouter qu’en 2016, les deux pays ont fêté le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Vietnam. « À cette occasion, on avait seulement parlé des échanges de délégations, du potentiel de développement de la coopération économique et commerciale. Mais si on jette un regard rétrospectif sur le passé, que s’est-il passé ? Sous le joug colonial, nos deux peuples se sont rapprochés l’un de l’autre. Nous avons un passé douloureux imposé par le régime colonial. C’est ce socle commun qui nous permet de tisser des liens très étroits, des liens de soutien», a insisté le diplomate.

A son tour, Monsieur Saaïd AMZAZI, Président de l’Université Mohammed V-Rabat (UM5), après avoir insisté sur la nécessité de perpétuer de part et d’autres le devoir de mémoire en hommage à l’action des soldats marocains au Vietnam, a salué l’action du Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération et de l’ambassade du Maroc à Hanoï dans ce cadre .

Il a en outre déclaré que ce séminaire était également une occasion d’ouvrir le dialogue sur les moyens permettant de développer un programme de coopération universitaire, qui mette en place des actions communes et des activités de collaboration et qui contribue à enrichir le dialogue interculturel. « Je profite de cette occasion pour apporter ma pierre à l’édifice en tant que Président d’université, en initiant une coopération dynamique et fructueuse entre l’université Mohammed V de Rabat que je représente et l’Université Nationale du Vietnam de Hanoi … L’Asie constitue en effet un axe prioritaire de l’ambition de notre université en matière de coopération internationale», a-t-il précisé, rajoutant que le Maroc avait avec le Vietnam un motif de rapprochement supplémentaire dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche qui est la francophonie, sachant que le Vietnam s’implique de façon très dynamique au sein de l’AUF au niveau du bureau Asie-Pacifique et que pour sa part, l’UM5 abrite le bureau Maghreb de cette organisation internationale de grande renommée.

Par la suite, en abordant les relations actuelles de coopération entre les deux pays, Saaid Amzazi a déclaré, après avoir salué l’adhésion du Maroc au Traité d’Amitié et de Coopération de l’ASEAN :
« Le Vietnam grâce à ses relations privilégiées avec notre pays pourrait donc constituer pour le Maroc une porte d’entrée sur les marchés asiatiques, et en retour il est bien évident que le Maroc est prêt à se constituer en véritable plateforme d’échanges entre le Vietnam et la majorité des pays africains. C’est avant tout un véritable partenariat Win-Win que nous voulons construire dans le cadre d’une coopération Sud-Sud entre l’Afrique et l’Asie ».

D’autre part, Monsieur PHAM Quang Minh, Recteur de l’Université des Sciences Sociales et Humaines de Hanoi a souligné que le Vietnam et le Maroc sont certes « éloignés géographiquement » mais partagent des pages d’histoire en commun. « Nous avons fait face à la même puissance colonisatrice et nous avons pu accéder à notre indépendance, en 1945 pour le Vietnam et 1956 pour le Maroc», a-t-il rappelé.

Le programme de cet événement a inclus également une visite à la « Porte du Maroc / Bab Al Maghribia» construite entre 1956 et 1960 par les goumiers marocains ralliés à l’armée vietnamienne dans la guerre d’Indochine, en présence du Président de l’Université Mohammed V de Rabat, Mr. Saaïd Amzazi, du Haut Commissaire aux Anciens Résistants et Anciens Membres de l’Armée de Libération,  Mr. El Mostafa El Ktiri, de Son Excellence l’Ambassadeur du Royale du Maroc au Vietnam, Mr. Azzedine Farhane, du Directeur du Centre d’Etudes et de Recherche en Sciences Sociales-Université de Mohammed Vde Rabat, Mr. Abdallah Saaf, et de Madame Amina  Achour, écrivaine et professeur de lettres.

 

oujdacity.net

 
Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
presidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur