Le vice-président indien fait docteur honoris causa par l’Université Mohammed V de Rabat


L’Université Mohammed V de Rabat (UM5-R) a décerné, mercredi, le titre de « Docteur Honoris Causa » au vice-président indien, Mohammad Hamid Ansari, en visite officielle au Maroc.

La remise de ce doctorat honorifique à M. Ansari a été motivée par son engagement admirable en faveur de la défense des droits de l’Homme, a souligné le président de l’UM5-R, Saaid Amzazi, ajoutant que ce dernier a multiplié, tout au long de sa longue carrière, les actions et déclarations visant à défendre les minorités opprimées.

Au cours de ses missions en tant que diplomate au Moyen-Orient et Asie de l’Ouest, ce fervent militant s’est en outre distingué par sa maîtrise des questions politiques des pays de ces régions, rédigeant de nombreux ouvrages, en particulier sur la question palestinienne et se forgeant ainsi une réputation d’expert politique, a-t-il dit.

A cette occasion, M. Ansari a donné une conférence sur « la diversité dans un monde globalisé », lors de laquelle il a mis en avant la nécessité d’accepter et d’adopter la diversité en tant qu’acte de civisme.

Les Indiens musulmans ont vécu en Inde dans le cadre d’une société plurielle pendant plus de 10 siècles, parfois en tant que souverains, d’autres comme sujets et maintenant comme des citoyens, a-t-il dit, ajoutant que la constitution de son pays accorde une attention particulière aux droits des minorités religieuses. Le vice-président indien a aussi mis en avant l’apport des mouvements soufis et des Zawiyas dans le façonnement de l’Histoire, appelant à réaliser des études comparatives sur les pratiques soufies au Maroc et en Inde.

De son côté, le secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc et président du comité d’attribution du doctorat honorifique, Abdejalil Lahjomri, a souligné que M. Ansari a œuvré pendant plus de cinq décennies au renforcement des droits de l’Homme dans le monde et soutenu la question palestinienne ainsi que le peuple palestinien dans sa quête de la liberté et d’un Etat indépendant avec Al-Qods comme capitale.

M. Ansari, qui est « une fierté pour l’Inde et les Musulmans », a aussi eu une contribution remarquable dans l’ancrage des valeurs de dialogue, de tolérance religieuse, de paix, de liberté, de justice et de démocratie, a poursuivi M. Lahjomri, qui a rappelé le combat du vice-président indien contre la violence, le radicalisme et l’extrémisme.

La cérémonie de remise du doctorat honorifique au vice-président indien s’est déroulée en présence du chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, du ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, de la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, Jamila El Moussali, et de plusieurs autres personnalités.

L’UM5-R fut la première université marocaine à décerner ce titre honorifique à une personnalité étrangère en 2004 lorsqu’elle accueillit le président sénégalais Abdoulaye Wade.

http://www.maroc-hebdo.press.ma

 
Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
presidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur