Conférence : Dynamique des Séries Sédimentaires-Environnement


"Les différents types de sédimentations quaternaires à l’ouest de l’Europe continentale. Exemples pris à terre et en mer."

Animée par Professeur Jean Pierre LEFORT

Le Lundi 19 octobre 2015 à 10h à Salle des Actes, Faculté des Sciences


Bref résumé :

On montrera la grande variété des sédiments quaternaires qu’ils soient marins, fluviatiles ou continentaux et leurs modes de transport et de dépôt qui étaient soit liés au vent (loess), au fleuve Manche (placers de minéraux lourds) ou aux courants marins profonds (dépôts pélagiques des grands fonds). Les exemples seront pris en Manche Occidentale, en Bretagne, dans le Bassin de Paris et en Mer Celtique. Toute l’histoire de ces dépôts a été profondément marquée par l’alternance des périodes glaciaires et interglaciaires successives qui contrôlaient des transgressions et des régressions rapides. Toute cette région, située tantôt à la limite méridionale de la calotte glaciaire britannique tantôt en climat tempéré grâce au Gulf Stream, a été profondément marquée par les alternances de gels et de dégels. Deux exemples de transport sur de longues distances seront développés : celui des basaltes islandais qui ont migrés sur une distance de 3000 Km grâce à des radeaux de glace et celui des loess qui se sont déplacés sur une distance de 1000 Km grâce aux vents catabatiques. On abordera enfin le problème des variations climatiques rapides découvertes grâce à la sédimentologie et aux microfaunes notamment lors du Saalien supérieur ou des pics d’amélioration climatique en pleine période froide se comportaient comme des « précurseurs » du réchauffement Eemien. Il y a probablement une nouvelle approche pour mieux comprendre l’évolution des climats du futur. On terminera par une très brève évocation des glaciers quaternaires au Maroc.

 

Biographie du conférencier:

Pr. J.P.LEFORT, Docteur d’état et d’Université. Géophysicien marin et quaternariste. Membre du Laboratoire d’Archéosciences de l’Université de Rennes1, France. Membre du Bureau SEQS/INQUA de l’UNESCO. Initialement géologue et géophysicien marin puis géophysicien se consacrant à la topographie du Moho et à l’anisotropie de susceptibilité magnétique en France, au Canada, en Irlande, aux USA, en Patagonie et en Russie, reconverti depuis 10 ans dans l’étude de l’environnement Quaternaire (climats, variations du niveau de la mer et mécanique des dépôts marins et continentaux). Auteur de 2 ouvrages scientifiques en français et en Anglais.
 
Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
presidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur