Conférence donnée par le professeur Enrique GRAUE WIECHERS


Extrait de l'Allocution du Président de l'UM5 à l’occasion de la conférence du Recteur de l'UNAM, Pr Enrique GRAUE WEICHERS intitulée: « Le rôle social de l’Université dans les pays émergents et les opportunités qu’elle offre au dialogue et à la coopération Sud-Sud »

"...Venons-en à présent au plan académique. Sans surprise, dans ce domaine encore l’UNAM se distingue ! Elle a non seulement formé l’élite intellectuelle et culturelle du Mexique depuis sa création mais compte à son palmarès 3 prix Nobel : Mario Molina en Chimie, Octavio Paz en littérature et Alfonso García Robles pour la paix.
Ouverte sur le monde, l’université rayonne également par sa production scientifique qui accorde une très large part à la coopération internationale et c’est ainsi par exemple que ses biologistes viennent, avec des chercheurs américains de l'université d'Arizona, de découvrir le moyen de protéger par des procédés non chimiques les cultures de maïs et de coton contre les parasites - une avancée qui a eu les honneurs, début novembre, de la revue Science.
Mesdames et Messieurs, après cette description loin d’êtreexhaustive d’une université qui mériterait de servir de référence dans le monde de l’enseignement supérieur, vous comprendrez à quel point nous sommes honorés aujourd’hui par la visite du Pr Enrique GRAUE WEICHERS. Il ne peut être que de bonne augure pour notre UM5 que les festivités liées à son soixantenaire soient inaugurées par une conférence de celui qui préside à la gouvernance et au développement d’une institution aussi prestigieuse.
En fait, lorsqu’on y pense, l’UM5 et l’UNAM ont de nombreux points en commun: toutes deux ont été pionnières de l’enseignement universitaire de leur pays et ont formé l’élite qui a construit leur nation : personnes influentes du monde de la politique, écrivains, scientifiques, ingénieurs médecins, économistes... Toutes deux, de par leur ancienneté ont abrité des pages de l’histoire de leurs deux pays, et toutes deux sont animées par la même vocation sociale et d’égalité des chances. Toutes deux enfin caracolent en tête des classements nationaux et régionaux car comme vous le savez: si l’UNAM est classée première université du Mexique et d’Amérique latine, notre UM5 s’est également récemment distinguée dans deux rankings internationaux qui la placent en tête des universités marocaines mais aussi du Maghreb. Et, cerise sur le gâteau, le Pr Enrique GRAUE WEICHERS et moi-même avons été nommés la même année aux présidences respectives de nos deux universités…
Mesdames et messieurs, vous conviendrez avec moi que La visite du Pr. Graue est donc une formidable opportunité d’enrichir la coopération sud-sud, particulièrement pour notre université qui considère son ouverture sur l’Amérique latine comme incontournable. Cette visite sera d’ailleurs l’occasion pour nous de mettre en place une chaire miroir Fatéma Mernissi à l'UNAM et Graciella Hierro à l'UM5, une chaire du nom de deux grandes humanistes et féministes qui ont marqué à jamais leurs pays respectifs, dans la perspective d’instaurer des ponts de coopération entre nos deux universités en matière de genre, immigration et Droits de l’homme. La convention relative à ces deux chaires sera d'ailleurs signée tout à l’heure après la conférence du Pr Enrique GRAUE WEICHERS.
Dans le même esprit, au cours de ma visite à L’UNAM, nous avons ébauché avec le Président des projets de mise en place d'une Licence en Génomique et d'un Master en Développement durable (Sostenibilidad) en double diplomation. Outre les volets sciences humaines et sociales et sciences et techniques, nous nous pencherons prochainement sur les volets des sciences économiques et de l’ingénierie.
Mesdames et Messieurs, nous sommes tous conscients que la coopération académique, scientifique et culturelle est le seul véritable ciment entre les peuples, à même de rapprocher deux pays et de dépasser les clivages politiques. Le choix du thème de cette conférence sur le rôle social de l’université dans les pays émergents n’est pas anodin et interpelle tout autant le Maroc que le Mexique. Ces deux pays, dont les relations politiques remontent à 1962, ont vu leur coopération se dynamiser suite aux deux visites réciproques de SM le Roi Mohammed VI au Mexique en 2004 et du Président de la République Vincente Fox au Maroc en 2005, particulièrement sur les thématiques académiques, diplomatiques et sécuritaires. Il faut dire au passage que nos deux pays présentent de nombreuses similitudes malgré la distance qui les sépare, dont leur situation géographique en tant que pays frontaliers de grandes puissances ce qui les accule à devoir gérer les aléas de la problématique de l’immigration transfrontalière. Mais nous sommes également deux pays très influencés par une culture andalouse commune, sans compter que de très nombreux produits artisanaux mexicains et marocains se ressemblent étrangement et je pense notamment aux tissages et aux poteries. Pour ne rien vous cacher, la visite que j’ai eu le plaisir d’effectuer à Mexico city de la place Garibaldi connue pour son animation permanente m’a personnellement beaucoup rappelé notre fameuse place de Jammaa lefna à Marrakech…Monsieur le Recteur qui doit d’ailleurs se rendre à Marrakech dans les jours à venir me confirmera certainement ce sentiment…
Mesdames et Messieurs, il est loin le temps ou un explorateur marocain peu connu, originaire d’Azemmour, du nom de Mustapha Zemmouri, dit Estevanico, débarqué en Amérique après avoir été capturé par des bateaux portugais, jouait le rôle d’interprète auprès des conquistadors dans leur conquête du Mexique. Le monde a bien changé, et la connaissance est devenue le moteur principal de nos sociétés, de même que l’économie du savoir est aujourd’hui la clef de l’avenir de tout pays à vocation d’émergence..."

le Mardi 3 janvier 2017 à 11h à la Faculté de Médecine Dentaire – Rabat.
 
 
 
 
 
 
 
Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
presidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur