3ème Edition de la Journée Scientifique d’Analyse des Systèmes et Traitement de l’Information


La 3ème Edition de la Journée Scientifique d’Analyse des Systèmeset Traitement de l’Information

Allocution à l’occasion de

la 3ème Edition de la Journée Scientifique d’Analyse des Systèmeset Traitement de l’Information

à l’EST le 25 Février 2016

Mr Le Ministre, Mesdames et Messieurs,

Je commencerai mon propos en vous souhaitant à tous la bienvenue à l’EST, un établissement phare de notre université et particulièrement à Monsieur le Ministre qui nous honore aujourd’hui de sa visite à l’occasion de cette 3ème Edition de la Journée Scientifique d’Analyse des Systèmes et Traitement de l’Information.

L’évènement qui nous réunit aujourd’hui est en fait une rencontre scientifique destinée à dresser un état des lieux des recherches menées en matière de d’Analyse des Systèmes et Traitement de l’Information mais aussi à échanger et à débattre sur les différents travaux menés. Au passage je tiens à féliciter les organisateurs  de cette journée scientifique pour cette heureuse initiative qui fait contribuer à cet évènement les doctorants, qui incarnent les forces vives de la recherche scientifique  et les industriels, sans lesquels la recherche ne pourrait se targuer de créer la richesse.

Nous aurons en outre le plaisir d’accueillir dans ce cadre Monsieur Claude Gomez co-fondateur de Scilab Entreprise à laquelle nous devons le logiciel libre Scilab (Calcul scientifique basé sur le calcul numérique) dont L’Université Mohammed V, par le bais de l’EST, va devenir le 1erGroupe Régional pour son utilisation au niveau national et au niveau de l’Afrique.

Cet évènement particulier qui nous réunit aujourd’hui au sein de l’EST est pour nous tous l’occasion de prendre conscience de l’importance et de la qualité des formations courtes telles que celles que délivre cette école dont l’excellence et le prestige ne sont plus à démontrer.

Au Maroc, le DUT est un diplôme assez récent qui n’a rejoint nos cartes de formation qu’en 1986. Aujourd’hui, plus de 80 filières sont disponibles dans le cadre d’un DUT réparties sur 13 écoles supérieures de technologie.Ces dernières couvrent un champ très large de métiers dans l’industrie comme dans les services et les 2/3 de leurs enseignements sont destinés à faire acquérir un savoir-faire technique avec un stage obligatoire en entreprise de 6 à 12 semaines.

Ce type de diplôme court et à visée professionnelle connaît un succès croissant aussi bien auprès des étudiants que des recruteurs, ce qui explique qu’actuellement ne peuvent y accéder que les meilleurs bacheliers, avec d’excellentes moyennes.

Succès auprès des étudiants car certains d'entre eux sont souvent pressés d’avoir un pied dans la vie active et que le DUT reste la voie express pour accéder à un emploi qualifié tout en gardant la possibilité d’évoluer par la suite. L’expérience a d’ailleurs montré que l’évolution des DUT recrutés  peut être très rapide dans certains secteurs tels que les banques ou des assurances. Par ailleurs, ce diplôme laisse tout le loisir au diplômé de reprendre sa formation par exemple en Licence professionnelle ou dans un cycle d’ingénieur afin de se spécialiser et se qualifier davantage. A ce sujet d’ailleurs, les EST, fortes de leur succès, ontpu convaincre Monsieur le Ministre ici présent pour désormais commencer à dispenser des formations à bac+3 de type licence professionnelle.

De leur côté les entreprises apprécient particulièrement ce genre de diplômes qui leur garantit des profils de type « cadres intermédiaires » à la fois fonctionnels et adaptés à leurs besoins, avec un coût raisonnable.

Toutefois, on peut tout de même déplorer que ce tableau ne soit pas aussi idéal qu’il n’y paraît car en matière de DUT, le bât blesse, c’est que l’écrasante majorité des diplômés préfèrent finalement poursuivre leurs cursus d’études universitaires en Licence professionnelle ou en ingénierie plutôt que de rejoindre le marché du travail. Un constat relativement amer pour l’état qui investit justement en masse dans ce type de formation afin de répondre à la demande des industries, demande particulièrement accrue à l’heure le pays se dote d’un très ambitieux Plan d'accélération Industrielle. Il semble évident que ce plan ne saurait atteindre ses objectifs tant que les industriels ne seront pas les premiers bénéficiaires de ces profils DUT à l’expertise avérée qui se doivent de contribuer au développement national. Il y a un réel effort d’orientation à mettre en place pour que les diplômés de DUT s’orientent majoritairement vers ce pourquoi nous les avons formés ; le marché du travail. La poursuite d’étude devra être réservée à une minorité d’entre eux sous forme d’un quota qui devra être rigoureusement respecté.

Je m’arrêterai donc à cette petite mise au point et je souhaite un franc succès à cette 3ème Edition de la Journée Scientifique d’Analyse des Systèmes et Traitement de l’Information.

Merci pour votre attention.

 
Avenue des Nations Unies, Agdal,
Rabat Maroc B.P:8007.N.U
0537272755         0537671401
presidence@um5.ac.ma
 

Suivez-nous sur